RQRF 18 : Lancelot-Graal (4/4) : Estoire del St Graal & Suite-Vulgate (~1235?)

Dans le deuxième quart du XIIIème siècle, la trilogie formée par le Lancelot (RQRF 15), La Queste del Saint-Graal (RQRF 16) et La Mort le Roi Artu (RQRF 17) se voit adjoindre deux autres récits: L’Estoire del Saint Graal, et L’Estoire de Merlin, véritables « préquelles » au cycle du Lancelot-Graal.

Rex Quondam Rexque Futurus 18 : Estoire del Saint Graal, Suite-Vulgate (octobre 2018)

Si L’Estoire del Saint Graal reprend la trame de base du Joseph d’Arimathie en prose (RQRF 9), suivant le parcours de Joseph d’Arimathie et du Graal de Jérusalem jusqu’en Bretagne, l’ajout d’éléments introduits dans La Queste del Saint-Graal, comme le baptême du roi Mordrain et de son sénéchal Nascien, résulte en un récit très différent, rythmé par des batailles, des aventures merveilleuses et des conversions miraculeuses de rois païens.

L’Estoire de Merlin, au contraire, reprend le récit du premier Merlin en prose (RQRF 10), n’y faisant que quelques adaptations pour faciliter son intégration dans le cycle. La version cyclique du Merlin se distingue en fait surtout par le fait qu’elle ajoute au roman original une continuation, couramment désignée sous le nom de Suite-Vulgate du Merlin, qui raconte les premières années du règne d’Arthur, là où le premier Merlin s’achevait sur son sacre. Devant faire face à une rébellion de ses principaux vassaux, à une invasion saxonne, et aux ravages du roi Rion de la Terre aux Riches Pâtures en Carmélide, Arthur va bénéficier non seulement de l’aide de Merlin, mais aussi des rois Ban de Bénoïc, père de Lancelot, et Bohort de Gaunes, père de Bohort et Lionel. S’inspirant en effet très largement du Lancelot, la Suite-Vulgate va ainsi explorer les origines des protagonistes du cycle, racontant pêle-mêle le mariage d’Arthur et Guenièvre, les conceptions de Mordred, de la Fausse Guenièvre et d’Hector des Mares, l’arrivée à la cour d’Arthur de Gauvain et de ses frères, ou encore la création de la Carole Enchantée, tout en y ajoutant une forte inspiration du Roman de Brut de Wace (RQRF 4), reprenant ainsi l’expédition menée par Arthur et ses alliés sur le continent contre l’empereur Lucius de Rome. La Suite-Vulgate, rythmée par les aventures et prophéties de Merlin, doit s’achever sur sa disparition, puisqu’il est absent du reste du Lancelot-Graal: ce sera le fait de son élève Niniane qui l’emprisonnera dans une prison d’air par un sort qu’il lui aura enseigné…

Image : Arthur ceint Gauvain d’Escalibor après l’avoir adoubé. (Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 147 f. 193r)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code