RQRF 13 : Premières romances françaises de Tristan et Yseult

Petit retour en arrière pour Lays et Antoine, qui reviennent cette semaine au XIIe siècle pour aborder un pan important mais originellement distinct de la Matière de Bretagne: l’histoire de Tristan et Iseult.

Rex Quondam Rexque Futurus 13 : Romans français de Tristan et Yseult (avril 2018)
  • 0:00:00 – Extraits et générique
  • 0:02:25 – Introduction
  • 0:04:15 – Versions de Tristan et Iseult
  • 0:11:00 – Premières traces de la légende et textes parallèles
  • 0:19:00 – Synthèse de la légende originelle
  • 0:33:00 – Editions des textes utilisées
  • 0.37:50 – Intermède musical 1: Extrait de Tristan und Isolde, prélude de l’acte 1 – Daniel Barenboim & Berliner Philarmoniker
  • 0:39:30 – Le Tristan de Béroul
  • 1:05:39 – Intermède musical 2: Extrait de Tristan und Isolde, prélude de l’acte 1 – Daniel Barenboim & Berliner Philarmoniker
  • 1:07:40 – Le Tristan de Thomas de Bretagne
  • 1:46:00 – Intermède musical 3: Extrait de Tristan und Isolde, prélude de l’acte 1 – Daniel Barenboim & Berliner Philarmoniker
  • 1:47:00 – Les Folies Tristan de Berne et Oxford
  • 2:00:00 – Conclusion
  • 2:03:30 – Musique finale: Extrait de Tristan und Isolde, prélude de l’acte 1 – Daniel Barenboim & Berliner Philarmoniker

Si les deux amants légendaires trouvent probablement leur source dans des légendes galloises et corniques du haut Moyen Âge, c’est en effet avec les poètes Béroul et Thomas, contemporains de Chrétien de Troyes, que la légende apparaît dans la littérature, déjà associée au Roi Arthur.

Le Tristan de Béroul, roman norman qui représente la branche « commune » de la légende, nous est connu par un manuscrit unique et fragmentaire. Il nous raconte la découverte de la relation des deux amants par le Roi Marc, mari d’Iseult et oncle de Tristan, ainsi que leur fuite, leur vie sauvage, et finalement leur retour à la cour de Tintagel.

Le Tristan de Thomas, représentant la tradition dite « courtoise » de la légende, est encore plus fragmentaire, et survit sous forme d’épisodes dans une demi-douzaine de manuscrit. Le roman, écrit par le poète anglo-norman Thomas de Bretagne, relate la séparation des amants, le départ de Tristan en Petite Bretagne, son mariage sans amour avec une autre Iseult, sa blessure mortelle et sa mort, suivie de près par la mort de désespoir de sa bien-aimée, venue de Tintagel pour le soigner.

A ces deux textes en vers sont associés deux autres, plus courts: la Folie Tristan de Berne, associée à la version de Béroul, et la Folie Tristan d’Oxford, plus proche de la version de Thomas. Toutes deux racontent avec des variations le même épisode: une visite de Tristan, déguisé en fou, à Iseult, qui ne le reconnait d’abord pas. L’occasion pour les deux amants de se remémorer leur histoire, et pour nous d’en apprendre plus sur les premiers épisodes perdus des récits de Béroul et Thomas…

  • Image :  Tristan et Iseut à la fontaine, épiés par le roi Marc. Détail d’un panneau de coffret en ivoire. Paris, 1340–1350. Musée du Louvre. [en ligne][JPG]

RQRF 8 : Continuations 1 et 2 du Perceval : Perceval Reloaded

Chrétien de Troyes a laissé son Conte du Graal inachevé, mais à sa suite, plusieurs auteurs ont voulu poursuivre les aventures de Perceval et Gauvain: ainsi connaît-on aujourd’hui quatre continuations qui, se faisant suite, le complètent bon gré mal gré. Dans cet épisode, Antoine et Lays se penchent sur les Première et Deuxième Continuations, les plus anciennes, qui remontent aux deux décennies qui suivent la conclusion de l’oeuvre de Chrétien.

Rex Quondam Rexque Futurus 8 : Continuations 1 et 2 du Perceval (octobre 2017)
  • 00:00:00 Extraits et générique
  • 00:02:10 Introduction
  • 00:07:20 Manuscrits des continuations
  • 00:09:30 Éditions des textes utilisées
  • 00:14:20 Date de rédaction des continuations
  • 00:16:00 Première Continuation, ou Continuation-Gauvain
  • 00:18:20 Sommaire des six sections de la Première Continuation
  • 00:21:30 Section 1 : Guiromelant et 1ère visite au Château du Graal
  • 00:31:00  Interlude musical 1 (Purcell)
  • 00:34:47 Section 2 : Brun de Branlant
  • 00:39:16 Section 3 : Le « Livre de Caradoc »
  • 00:47:49 Section 4 : Le Château Orgueilleux et Bran de Lis
  • 01:02:02 Section 5 : Deuxième visite au Château du Graal
  • 01:09:43 Section 6 : Aventures de Guéheret
  • 01:16:58 Interlude musical 2 (Purcell)
  • 01:19:10 Deuxième Continuation ou Continuation-Perceval
  • 01:26:00 Retour de personnages du Conte du Graal
  • 01:45:00 Mont Douloureux et retour de Perceval au Château du Graal
  • 01:52:13 Conclusion inédite de la 2ème continuation (Ms. Berne)
  • 01:58:25 Interlude musical 3 (Purcell) et réclames Radiokawa

La Première Continuation, restée anonyme, donne la part belle à Gauvain – d’ou son autre nom, celui de Continuation-Gauvain. Reprenant le récit à la ligne où Chrétien quitte le sien, elle envoie Gauvain dans une suite presque infinie d’aventures qui le verront notamment rallier le château du Graal, tout en se penchant sur les exploits de Caradoc de Vannes et de Guhéret, frère de Gauvain, mais en omettant presque toute mention de Perceval.

Celui-ci, en revanche, occupe le devant de la scène dans la Deuxième Continuation, ou Continuation-Perceval, attribuée à Wauchier de Denain. Celle-ci, s’appuyant sur le récit de la Première, va le ramener par monts et par vaux jusqu’au Roi Pêcheur, où il aura l’occasion de pallier à son premier échec…

RQRF 7 : Chrétien de Troyes (3/3) – Perceval ou Le Conte du Graal

Aujourd’hui, on associe premièrement le Roi Arthur à trois éléments : Excalibur, son épée fabuleuse, la Table Ronde, qui était apparue chez Wace, et enfin le Graal, que cherchent ses chevaliers.

Rex Quondam Rexque Futurus 6 : Chrétien de Troyes (3/3) – Perceval ou Le Conte du Graal (septembre 2017)
  • 00:00:00 Extraits et générique
  • 00:02:31 Introduction, éditions utilisées, manuscrits.
  • 00:09:44 Partie 1 : Aventures de Perceval
  • 00:58:48 Interlude musical 1 : Arte Factum, « Tempus Est Iocundum ».
  • 00:59:40 Récapitulatif des thèmes du Perceval
  • 01:01:48 Partie 2 : Aventures de Gauvain
  • 01:31:45 Interlude musical 2 : Purcell, King Arthur, acte 5.
  • 01:33:20 Théories du Graal

C’est dans ce dernier roman inachevé de Chrétien de Troyes, son Perceval ou Le Conte du Graal, qu’apparaît le fameux graal. Pour l’instant sans majuscule — c’est un graal, pas le Graal — il ne s’agit pas encore du récipient qui recueillit le sang du Christ, mais d’un plat contenant une hostie, que le jeune chevalier Perceval va voir défiler devant lui dans un étrange cortège au château du Roi Pêcheur, mais se souvenant des conseils qu’on lui fit, il n’ose pas poser de question, ce qui sera fatal…

Et s’il faut encore attendre Robert de Boron pour le motif emblématique de « l’épée dans le rocher », aujourd’hui nous allons effectivement voir la fameuse « Escalibour » : « la meilleur épée qui ait existé / elle tranche le fer comme le bois » (vv. 5902-4 de l’édition Poirion, p. 831) — mais dans la main de Gauvain ! Il partage en effet la vedette avec Perceval et c’est au milieu de ses aventures que s’interrompt le roman, alors qu’il se trouve pris dans des accusations qui mettent sa courtoisie à l’épreuve et peu après que Perceval a appris quelques secrets du graal auprès d’un oncle ermite…

Après avoir résumé l’histoire, Antoine et Lays abordent brièvement quelques théories quant à la signification et l’origine du motif du graal, même si bien sûr ils auront largement l’occasion de revenir dessus au fil de l’émission.

RQRF 6 : Chrétien de Troyes (2/3) – Lancelot et Yvain

Après Erec et Enide et Cligès dans l’épisode précédent, Antoine et Lays s’intéressent ce mois-ci à deux des romans les plus aboutis de Chrétien de Troyes : son Lancelot et son Yvain.

Rex Quondam Rexque Futurus 6 : Chrétien de Troyes (2/3) – Lancelot & Yvain (août 2017)

Dans Lancelot ou Le Chevalier de la charrette, le chevalier du même nom tente de secourir Guenièvre et d’autres natifs du pays de Logres, retenus prisonniers au pays de Gorre, « dont nul ne revient ». Pour les libérer, Lancelot devra passer le Pont de l’Épée, affronter plusieurs fois le terrible chevalier félon Méléagant en duel, et peut-être trouvera-t-il le temps de vivre sa passion adultère avec la belle Reine Guenièvre…

De son côté, Yvain ou Le Chevalier au Lion, tue en duel Esclados le Roux, qui défendait une fontaine merveilleuse de la forêt de Brocéliande , qui avait le pouvoir de déclencher de terribles orages sur son domaine. Il épouse ensuite sa femme, Laudine, aidé par l’astucieuse servante de celle-ci, Lunette. Il hérite donc de cette charge, mais dépasse le délai d’un an au terme duquel sa femme lui avait prescrit de rentrer, et elle le répudie donc. Il devient fou, et là commence pour lui une quête rédemptrice où il va secourir d’un serpent cracheur de feu le lion qui lui donne son nom, une famille à la merci d’un géant, Lunette aux prises avec un procès injuste qui la voue au bûcher, une jeune femme déshéritée par sa sœur aînée, et trois cents ouvrières exploitées contre leur gré par deux fils de démons…

RQRF 5 : Chrétien de Troyes (1/3) – Intro, Erec et Enide, Cligès

Lays et Antoine attaquent enfin un auteur incontournable des littératures française et arthurienne : Chrétien de Troyes.

Comme il écrit entre la deuxième et la troisième croisade, c’est dans son œuvre qu’on verra la chevalerie chrétienne liée définitivement au royaume d’Arthur et qu’on peut véritablement parler de Chevaliers de la Table Ronde.

On regardera ici les deux premières de ses romances qui nous ont été préservées.

Premièrement, Erec et Enide, où l’on voit un chevalier qui, perclus d’amour, cesse de tournoyer, jusqu’à ce que sa femme le rappelle à l’ordre, et qu’ils partent tous deux à l’aventure alors qu’il lui intime le silence.

Et deuxièmement l’histoire de Cligès qui rappelle celle de Tristan et Yseut: comme son père était tombé amoureux de Soredamor à la cour d’Arthur, ce prince byzantin tombe instantanément sous le charme de Fénice, qui est malheureusement promise à l’oncle de Cligès, Alis, usurpateur du trône de Byzance…

Rex Quondam Rexque Futurus 5 : Chrétien de Troyes (1/3), Erec et Enide (juillet 2017)

RQRF 4 : Arthur in Translation – Les Bruts de Wace et Laȝamon

Après avoir présenté l’Historia Regum Britanniae de Geoffrey de Monmouth dans le dernier épisode, Lays et Antoine se tournent cette semaine vers deux de ses plus célèbres traductions: le Roman de Brut de Wace, en anglo-normand, et le Brut de Laȝamon, en moyen anglais. Mettant en vers le récit de l’Historia, les deux poèmes se distinguent aussi par leurs particularités: Wace introduit la Table Ronde dans la Matière de Bretagne, tandis que Laȝamon est le premier écrivain d’expression anglaise à relater les aventures d’Arthur…

RQRF 4 : Arthur in Translation – Les Bruts de Wace et Laȝamon (mai 2017)