CPS #17 LIVE : Un conte vieux de 6500 ans ? Le Forgeron et le Diable

Une étude de 2016 prétend pouvoir, grâce à des méthodes inspirées de la biologie, évaluer l’ancienneté des contes populaires, et un type de conte en particulier, Le Forgeron et le Diable (ATU 330) remonterait aux proto-Indo-Européens. Mais est-ce si simple ?

Une conférence donnée le 4 décembre 2019 à l’université de Lausanne.

ERRATUM à 31:30 : comme pointé par Yves22, le Scots n’est pas, contrairement à ce que dit Lays, le gaélique écossais, mais une langue germanique parlée en Écosse ayant gardé certains traits archaïques. Les auteurs font probablement la confusion eux-mêmes puisqu’ils le classent dans les langues celtiques.

🔨 L’étude discutée : Sara Graça da Silva et Jamshid J. Tehrani, « Comparative phylogenetic analyses uncover the ancient roots of Indo-European folktales » 3R. Soc. open sci. (2016)

🔨 La chaîne de Dynamythes, qui présente de la mythologie comparée suivant Dumézil et Bernard Sergent.

🔨 Sources et références dans le texte de la présentation.

🔨 Diapositives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code