RQRF 28 : La Post-Vulgate (2/2) – La Queste del Saint Graal et la Mort Artu

Si une partie du cycle de la Post-Vulgate nous est parvenue en ancien français sous la forme de la Suite du Roman de Merlin (RQRF 27), sa Queste del Saint Graal et sa Mort Artu ne nous sont connues dans cette langue que par quelques fragments présents dans le Tristan en Prose (RQRF 24). Mais la conclusion du cycle nous est tout de même parvenue dans une intégralité relative par l’entremise d’autres langues romanes, à travers la Demanda do Sancto Graal portugaise et la Demanda del Sancto Grial castillane.

Dans cette conclusion plus ou moins résumée, la Queste, si elle reprend les grandes lignes de la version du Lancelot-Graal (RQRF 16), s’en distingue néanmoins par un ton beaucoup moins religieux, s’alignant sur le récit commencé par la Suite du Merlin, consacrant plus de place aux aventures de chevaliers tels que Palamède, Méraugis, ou Bliobéris, et peignant surtout un portrait beaucoup plus sanguinaire de Gauvain, qui y tue de nombreux chevaliers de la Table Ronde.

La Mort Artu, quand à elle, est plus proche de celle du Lancelot-Graal (RQRF 17), mais est réduite à l’extrême, expédiant les conflits avec Lancelot, l’Empereur de Rome et Mordred en quelques pages. Le pinacle est atteint avec la Demanda castillane, qui ne prend même pas la peine de dépeindre directement la mort de Mordred, qui n’y est d’ailleurs même pas le fait d’Arthur lui même! C’est après la mort du roi que l’originalité du cycle réapparait, avec une conclusion qui voit le Roi Marc ravager une dernière fois le royaume de Logres et détruire la Table Ronde, tandis que les derniers chevaliers d’Arthur deviennent ermites.

Si la Post-Vulgate a laissé très peu de traces en français, son influence n’a eu de cesse de s’étendre, puisqu’au delà de ses versions ibériques, c’est elle qui a servi de source principale à l’œuvre qui allait devenir la version « canonique » de la légende Arthurienne: Le Morte Darthur de Thomas Mallory.

Rex Quondam Rexque Futurus 28 : La Post-Vulgate (2/2) – La Queste del Saint Graal et la Mort Artu, version « Post-Vulgate » (décembre 2019)

Musique

Benjamin Britten (1913-1976)
Suite from King Arthur (Arr. Hindmarsh): I. Overture (Générique)
Richard Hickox & BBC Philarmonic Orchestra

Francesco Corbetta (vers 1615-1681)
Caprice di ciacona per la B
Rolf Lislevand & Ensemble Kapsberger

Matchbox Twenty
How Far We’ve Come
Exile on Mainstream

Leonard Bernstein (1918-1990)
Chichester Psalms: 1. Psalm 108:2 / Psalm 100
Leonard Bernstein, Israel Philarmonic Orchestra & Wiener Jeunesse-Chor

Robert Burns (1759-1796)
Auld Lang Syne
Paul Mealor & University of Aberdeen Chamber Choir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code